Menu

Éclairage par la terrasse du niveau supérieur

Cet endroit est une fausse pièce. Il s’agit d’une surface sans fonction attachée, et donc libre d’interprétation.
Ici, sur ce palier d’étage, une petite fenêtre (invisible sur la photo) s’ouvre, éclairant un grenier/couchage pour les petits invités des enfants de la famille. En propre, cet espace est là une bibliothèque. Mais il sert surtout à laisser la lumière déversée par la baie un peu visible sur le haut de la photo à gauche, éclairer l’escalier et le séjour du rez-de-chaussée. En effet, ce séjour, s’ouvrant obligatoirement sur un patio d’été au Nord (pour la fraicheur), a besoin de cet apport de lumière, augmentant en fonction de l’inclination du soleil, plus bas en hiver qu’en été, et donc, laissant passer plus de rayons solaire en hiver qu’en été… Ainsi, en hiver, le soleil inonde le séjour, lequel est à l’ombre en hiver, même s’il est éclairé. Enfin, l’escalier visible à droite, habillé sommairement de bois, dessert une mezzanine de travail au troisième niveau, et le grenier/couchage décrit plus haut… L’applique visible sur la bibliothèque sert, à cet endroit, d’éclairage de circulation pour pratiquement toute la maison.

Cette configuration originale est une grande réussite en matière de gestion naturelle de la lumière et des apports solaire.  Thermiquement, la puissance de chauffe, concentrée au rez-de-chaussée, s’avère très suffisante pour les trois niveaux ouverts. Une isolation adaptée achève la «réussite thermique» de ce parti inhabituel.

Palier etage Piguillem Architecte conseil architecture d'interieur - Montpellier Nimes Sete Languedoc Roussillon Herault
preloader